ADEME Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie

L'ADEME en Languedoc-Roussillon

Déchets

Contexte régional

L’ADEME agit selon plusieurs axes :

  • la prévention des déchets (réduction des quantités et de la nocivité) ;
  • la connaissance et la maîtrise des coûts de gestion ;
  • l’accompagnement des nouvelles filières de recyclage et de valorisation ;
  • le soutien à de nouvelles installations de traitement dans la limite des besoins locaux ;
  • la réduction des impacts environnementaux et sanitaires ;
  • La consolidation, la modernisation et l’optimisation du parc de déchèterie régional.

En Languedoc-Roussillon

Rapporté à l’habitant, le poids des Déchets ménagers et assimilés (DMA) s’élevait à 678 kg par an en 2013.

Les DMA regroupent l’ensemble des déchets pris en charge par le service de collecte :

  • ordures ménagères ;
  • Collecte sélective des déchets secs (CSDS) ;
  • verre d’emballage ;
  • dépôts en déchèterie ;
  • déchets en mélange des commerces et entreprises.

La quantité de déchets collectés est supérieure de 15 % en Languedoc-Roussillon par rapport à la moyenne nationale, en partie du fait de la fréquentation touristique de la région.

Tonnage total DMA collecté :

  • France : 37 696 000 tonnes ;
  • Languedoc-Roussillon : 1 851 410 tonnes.

Ratio de collecte par habitant/an :

  • France : 571 kg ;
  • Languedoc-Roussillon : 678 kg.

La collecte des Ordures ménagères résiduelles (OMR) en 2013 :

  • France : 17 690 750 tonnes ;
  • Languedoc-Roussillon : 867 520 tonnes.

Ratio de collecte par habitant/an :

  • France : 268 kg ;
  • Languedoc-Roussillon : 318 kg.

Typologie des déchets ménagers et assimilés. Voir le descriptif détaillé ci-après

Descriptif détaillé du graphique (PDF - 76.4Ko)

Destination des DMA par type de traitement

La valorisation énergétique des déchets passe essentiellement par la production de chaleur et d’électricité des quatre unités d’incinération en fonctionnement (Lunel-Viel, Sète, Nîmes, Calce).

La valorisation organique à partir de biodéchets collectés sélectivement, consiste en l’élaboration d’amendements organiques normés.

Le prétraitement se pratique soit dans les usines de tri-compostage (Vendres, Beaucaire, Béziers) avec la production d’un amendement organique, soit en usine de méthanisation (Montpellier) avec la production d’un biogaz valorisable.

Les modalités de traitement des Déchets ménagers et assimilés en Languedoc-Roussillon (tonnages entrants dans les installations, données 2013). Voir le descriptif détaillé ci-après

Descriptif détaillé du graphique (PDF - 192Ko)

Les déchets ménagers et assimilés en Languedoc-Roussillon (PDF - 4.9Mo) (données régionales 2013)